Aller à…

RSS Feed

La bonne chère facile


La bonne chère facile

pour les
Exécutifs de l’Église Incorporée:
le Président, Secrétaire et Trésorier de la Corporation Ecclésiastique
et les
Nobles Chrétiens qui marchent sur leur traces:
des Théologiens, Séminaristes, Académiciens,
Prédicateurs et Chairistes
registrés
3 mars 2014

1.Aucunes souffrances royales pour partager avec le Roi Jésus. Eux, ils repoussent Jésus comme Roi, quoiqu’il soit assis sur le Trône de David comme promis de Dieu avec serment et annoncé au monde par Pierre le jour de la Pentecôte, faisant allusion à sa résurrection et ascension, voir Actes 2,30+31. Ils reçoivent Jésus seulement comme Sauveur, personnifié comme le Père Noël que tous aiment et qui n’a aucun ennemi,((Des gens comme ceux-ci sont décrits dans le livre de Jude, verset 4, c’est l’avant-dernier livre des écrits du Nouveau Testament, ainsi: « …ils renient notre seul maître et seigneur Jésus-Christ. » C’est Jésus du Père Noël que suivent ces apostasiés, non Jésus « seul maître et seigneur, » ni Jésus qui nettoie son Temple. Pour eux le Temple du Saint-Esprit consiste en un bâtiment ou une institution enregistrés, un lieu souillé et non saint.))

2.L’inimitié du Genèse 3,15 ne se reflète pas dans leur vie. Eux, ils font l’amalgame avec le monde païen en procurant la paix par se conformer aux ennemis de Dieu et à leurs lois méchantes et ils ferment les yeux sur les usurpations contre ce qui appartient à Dieu, premièrement: le mariage saint, sa fruit, des enfants nés et avant de naître, et l’Église de Dieu qui, au sens correct, c’est les gens, nous, tous les croyants, inclusivement,

3.Aucune tribulation n’est connue à eux ni en sera jamais connue par raison des décisions politiquement correctes soigneusement prises pour demeurer dans la bonté avec les ennemis de Dieu dans les positions d’autorité, en dépit du malin et hors de la loi que devient la nation. Une Chairiste qui s’appelle Susana a dit d’une chaire registrée avec l’État, dans mon audience [en espagnol]: « Envoyer nos enfants à l’école publique argentine est comme les envoyer à l’enfer, » toutefois elle et son mari ont continué à les y envoyer, comme l’on attendrait des apostasiés ou des personnes avec la conscience engourdie. Les Premiers Chrétiens avaient l’opinion que ceux qui négligent leur propre famille sont pire que les infidèles. Un Théologien qui s’appelle Leo nous a dit: « Nous ne taxons pas les candidats anti-Christ qui se postulent pour les offices politiques pour raison de notre propre convenance et pour la crainte des pertes. » ((Ces agents-doubles vous font penser qu’ils sont sur la côté de Dieu quant aux sujets de la seigneurie de Jésus mais ils n’exposent pas la fraude, les mensonges et les péchés du magistrat civil pour raison de la politesse professionnelle et la peur des pertes, parce que sinon ils perdraient leurs conditions de faveur et peut-être aussi leur citoyenneté. Considérez, s’il vous plaît, le cas de l’institution Falls Creek Church, Incorporée, appelée dans l’argot une « église » où ces mots ont été proclamés en 1992: « Voter pour Bill Clinton constituerait un péché contre Dieu. » Par suite de cette proclamation véridique ils ont perdu leur état incorporé. J’avais parlé personnellement avec ces chrétiens courageux avant qu’ils ont été privés. Ailleurs, on a privé le passeport d’un M. Snowden parce qu’il avait révélé des vérités choquantes. Le soldat Bradley a révélé des autres vérités odieuses, macabres et étouffées, et il est actuellement interné dans un camp de concentration pour de tels « crimes » contre des pirates. Vous, mon cher lecteur, il vous faudra décider qui a l’approbation de Dieu et ce qu’il faut faire.)) Une Noble chrétienne qui s’appelle Victoria m’a dit catégoriquement: « Nous ne sommes pas en Grande Tribulation! ». »

4.Aucunes afflictions à supporter comme de bons soldats du Roi Jésus. Eux, ils sont de bons, joyeux soldats d’une institution des hommes (une corporation registrée) qui, par moyen d’un contrat légal, appartient, (non Dieu) mais à l’État dépourvu de Dieu qui est l’auteur et le consommateur (possèdent le seul droit de dissolution) de l’institution qu’ils appellent « l’église » ce qui n’est rien moins que le corps mystique universel de l’anti-Christ. Cette information est de la connaissance ésotérique et gardée des paroissiens pour ne pas affecter négativement le placement de donations dans la corbeille de collection de la Corporation,

5.Eux, ils portent et offrent des papiers de créance délivrée des hommes par moyen des agents autorisés par la Corporation Ecclésiastique et ils jouissent du respect des personnes que pourvoient de tels documents, quoique le respect des personnes était tabou parmi les Premiers Chrétiens comme aussi les papiers de créance « spirituels » délivrés des hommes,

6.Eux, ils se voient comme des professionnels d’honneur dans la société hors de la loi, corrompue et païenne et sont investis de son autorité , comme le sont également le politicien, le bancaire, le chirurgien de l’avortement et le propriétaire de la boîte de nuit, et en échange pour leurs services professionnels c’est connu qu’ils reçoivent des honoraires et/ou de la paie du Trésorier de la Corporation,

7.Eux, ils ne se séparent pas des ennemis de Dieu ainsi qu’ils reçoivent de manière formelle par un contrat firmé le symbole numérique de l’autorité hostile envers Dieu de l’anti-Christ assigné à tous les particuliers et à leurs enfants, ailleurs connu comme « la marque de la bête, » et ils portent le carnet des membres affiliés à la nation hors de la loi, rebelle et de facto de l’anti-Christ par moyen duquel ils ont les qualités nécessaires pour se procurer ses comptes bancaires, des services bancaires, des services de l’emploi, et des allocations en argent comptant du monde clandestin de l’argent volé, tel comme les paiements de la sécurité sociale, les paiements de la retraite, les paiements d’allocation par enfant ou des crédits, etc. La femme du Prédicateur Antonio nous a dit: « La marque de la bête apparaît partout, même sur nos cartes de crédit mais elle nous contamine seulement le corps, pas notre cœur! »

8.Eux, ils ont les qualités requises pour se procurer le soin national des enfants et l’endoctrinement anti-Christ disponibles pour tous ceux qui reçoivent la marque de la bête et qui continuent en qualité de citoyen fidèle avec le passeport maintenu à jour,

9.Pour avoir reçu la marque de la bête ils ont les qualités nécessaires pour emprunter des voitures du gouvernement anti-Christ et pour en voyager et en transporter et pour avoir l’accès illimité à tout le pouvoir de la Révolution Industrielle,

10.Eux, ils ne se rendront pas à Waco, Texas [allusion au camp de concentration et de la mort appelé Mt. Carmel en 1993] ou nulle autre part pour se lever contre les méchants des gouvernements anti-Christ et leurs multiples escadrons de mort et désolation en conséquence duquel ils seraient sûrement arrêtés et démonisés dans les médias ET par les chrétiens registrés et possiblement perdraient tout, parce que la Déclaration des objectifs de leur siège central, en accord avec le pourvoyeur anti-christ de la Corporation Ecclésiastique ne le permet pas en dépit du fait qu’ils affichent publiquement qu’ils vont en aide au gens sur les deux côtés de la ligne de conflit. C’est une mensonge qui n’est vraie que si le conflit n’est pas entre Dieu et le pourvoyeur de leur Corporation. ((Mon assistant et frère chrétien Olaitan Oyetunbi, et moi avons été arrêtés faussement par le F.B.I. au contrôle militaire hors du camp de concentration Mt. Carmel le 16 avril 1993 pendant que nous avons franchi le cordon en transportant de l’assistance humanitaire aux familles sous siège militaire. Nous avons été les Bons Samaritains tandis que les agents de Washington ont été les criminels. Trois jours plus tard les agents de Washington, sous la surveillance de Bill Clinton, a mis le feu à tout le complexe en tuant le groupe multinational, entre eux deux douzaines d’enfants. Nous avons rendu notre chef d’accusation au Tribunal des Crimes de Guerre de la Cour de justice mondial [en La Haye, Hollande].)) # #
Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’histoires deSincères critiques